Dessine-moi ...
Le PAS des ANIMAUX
par Jean-Jacques
 
On appelle "allure" chez les mammifères leur façon de se déplacer, le plus souvent le pas, le trot et le galop. Un minimum de connaissances sur ces "allures" permet de les représenter avec justesse.
Commençons par le pas, l'allure la plus habituelle.


La plupart des marches animales se ressemblent. Ainsi, si on comprend la marche du cheval, par exemple, on peut appliquer ces connaissances aux autres animaux.

Les animaux à quatre pattes marchent comme deux êtres humains attachés, l’un devançant l’autre, avec un jeu de jambes légèrement déphasé.
Les pattes postérieures ont, généralement, ½ pas d’avance sur les antérieurs.


Quand vous dessinez un animal marchant, pour vous repérer, pensez à la patte postérieure qui passe devant pour relayer l’antérieure du même côté prête à se lever. La patte postérieure ne relaye jamais l’antérieure opposée, une erreur fréquente chez les illustrateurs.

Quand l’animal recule, c’est la même chose, mais inversement.
Si vous hésitez sur les positionnements des membres, vous pouvez toujours vous référer à des modèles, comme celui de la marche du cheval ci-joint, à gauche.


La marche de l’homme comme de l’animal ne se limite pas à des mouvements longitudinaux. Le corps oscille en hauteur. Le bassin est rigide et il est relevé à chaque fois qu’un membre postérieur est en appui et vertical. Les épaules sont moins solidaires entre elles (surtout chez les félins) chaque épaule se relève à son tour lors que le membre antérieur correspondant est en appui et à la verticale. Cette subtilité des mouvements verticaux est indispensable en dessin animé. En BD, on peut éventuellement s’en passer, mais savoir les gérer donne une allure de souplesse et de réalisme indiscutable. C’est en particulier utile lorsqu’on dessine un tigre ou un lion avançant au pas, de face.

 

 

Références : Cartoon, L’animation sans peine, de Preston Blair, Ed. Evergreen; Comment dessiner les animaux, de Jack Hamm, Ed. Vigot ; Techniques d’animation, de Richard Williams, Ed. Eyrolles; Conquête du cavalier, de Y. Benoist-Gironnière, Librairie des Champs-Elysées.