VISAGE REALISTE (1)

Retour à la page accueil

 

Vers la compilation des articles précédemment publiés

Dessiner une tête réaliste n’est que la continuité de la construction d’une tête humoristique (comme celle d’Astérix) ou schématique (comme celle de Tintin). Il faut procéder par ordre, en commençant par la forme générale et poursuivant ensuite par les éléments que sont les yeux, les oreilles, la bouche et le nez.

Forme générale
La tête est de forme ovoïde. Elle se décompose en deux volumes: le crane (une sphère) et le bas du visage (un cône accolé).

La forme de la tête, de face, profil et trois-quart

Face

La base du visage à une forme de demi-ovale, avec des contours des maxillaires légèrement anguleux (plus chez les hommes que chez les femmes). L’axe vertical de symétrie est tracé pour organiser le visage.

Profil

Les repères horizontaux et verticaux sont similaires à ceux utilisés pour le dessin des têtes humoristiques. Elles servent pour placer correctement les yeux, le nez, les oreilles et la bouche.

 

Trois-quart

D’en l’ordre:

  1. Dessinez la sphère
  2. Dessinez l’axe de symétrie
  3. Agencez la base du visage avec l’axe vertical et le crâne.

 

Les yeux
Au niveau de la ligne horizontale médiane, le globe oculaire, avec sa pupille et son iris, est logé dans l’orbite. La paupière supérieure est très mobile, alors que la paupière inférieure est presque fixe. Les cils bordent l’arête externe des deux paupières. A l’angle interne, les deux paupières ne sont pas unies mais séparées par un étroit renfoncement en U. Lorsque l’œil est ouvert, la paupière supérieure forme une ligne qui remonte plus fortement du côté du nez que des joues. Notez l’éclat de lumière sur la pupille. Pensez à dessiner l’œil le plus proche de l’observateur plus grand que l’autre, lors de vue de trois-quart. Les sourcils forment un arc au-dessus de la paupière supérieure. Les sourcils, avec leur densité et leur tracé, influence énormément sur l’expression.

Le tour de l'oeil

Face
Iris et pupille forment deux cercles parfaits enchâssés dans une amande.
L’axe médian partage l’œil en deux portions de taille similaire. La pupille est proche de la paupière supérieure.


Trois-quart
De trois-quart, la moitié du globe oculaire proche de l’observateur est dessinée pratiquement comme de face, tandis que la moitié la plus éloignée est « tassée » en largeur. Les cercles de l’iris et de la pupille deviennent elliptiques.

 

Profil
Nous ne percevons qu’une partie de l’œil initial. L’œil, de profil, est un triangle avec un côté bombé. La cornée apparaît légèrement orientée vers le bas.

 

Le nez
Situé entre la ligne du milieu et du 1/4 inférieur, le nez forme un triangle au sommet étroit soutenu par une base plus large. Pour le représenter, il faut articuler le dessin autour du dessin de sa « ligne de crête » (un segment de droite), du bout du nez (un rond) et des narines (qui s’inscrivent dans un ovale horizontal).

 Arête du nez

L’arête du nez
Comme un crayon incliné, placé devant le regard et que l’on fait tourner, l’arête apparaît  verticale de face, légèrement incliné de trois-quart, et franchement oblique de profil.

 Base du nez

Tout le nez

La base du nez

Les deux ellipses s’additionnent, la petite sur la grande. Elles sont presque concentriques de face et excentriques de profil. La vue de trois-quart est naturellement intermédiaire.

Tout le nez

Arête et base sont disposées comme il faut. Seuls des éléments utiles du bout du nez et des narines sont rendus visibles.

 

La bouche
Les plans de la lèvre supérieure sont relativement plats et anguleux, contrairement à ceux de la lèvre inférieure, très convexes. La base de la lèvre inférieure repose sur la ligne du 1/8e inférieur. La commissure des lèvres est légèrement ondulée, avec une pointe vers le bas, au centre. En situation neutre, les coins de la bouche sont légèrement plus bas que le centre des lèvres.
Si l’on doit simplifier fortement la bouche, les deux parties à représenter sont la commissure des lèvres et la lippe inférieure.

Le tour de la bouche

Face
La lèvre supérieure se segmente en trois partie, contre seulement deux pour la lèvre inférieure.

 

Trois-quart
Comme pour l’œil, l’axe médian est décentré lors de vue de trois-quart.

 

Profil
La lèvre supérieure fait saillie au-dessus de la lèvre inférieure.

 

Les oreilles
Elles sont de même longueur que le nez, placées à même hauteur et lui sont parallèles. Pour dessiner les oreilles, il faut les imaginer comme des objets plats et ovales. Elles sont divisés en trois parties avec la conque au centre.

 

 

Profil
La conque de l’oreille est protégée par un rabat. Le cartilage du bord extérieur part de l ‘intérieur de la conque. Le lobe pointe vers le bas et l’avant.

Arrière
Notez la courbure en S du bord de l’oreille.

 

Face

L’axe de oreilles descend obliquement vers l’intérieur. Sous cet angle, le pavillon s’écarte peu de la tête.

 

Suite ci-dessous, avec la mise en place de tous les ustensiles sur le crâne et la face.

Retour à la page accueil

 Suite deuxième partie

Vers la compilation des articles précédemment publiés